in

Stephanotis : comment entretenir le jasmin de Madagascar ?

Crédits : NAPA74 / iStock

Le stephanotis, connu aussi sous le nom de jasmin de Madagascar, est une plante parfumée que l’on cultive essentiellement en intérieur. La plante fleurit durant le printemps et l’été. Sa floraison est délicate et demande un minimum de soin, mais sa beauté en vaut le coup ! Les fleurs sont en formes de petites trompettes étoilées et les tiges se courbent. Il est par ailleurs possible de les tuteurer pour leur donner une forme fantaisie. Et petite anecdote : c’était la plante préférée de Marilyn Monroe ! Voici tous nos conseils pour cultiver et entretenir le stephanotis.

Où et quand planter le stephanotis ?

En France, le stephanotis se cultive en pot et à l’intérieur. En effet, au jardin, il n’a que très peu de chance de survivre, car il craint les courants d’air et a besoin d’une température constante de 20°C toute l’année.

La plantation a généralement lieu au printemps, mais dans la plupart des cas vous achèterez votre sujet déjà en pot. Il faudra alors simplement penser à le rempoter dès qu’il se sentira à l’étroit.

Le rempotage a généralement lieu tous les 1 à 2 ans. Cela se fait toujours en dehors de la floraison. D’ailleurs, le pot fourni au moment de l’achat deviendra rapidement trop petit, préférez donc un achat au début du printemps pour procéder à un rempotage rapide. Une fois que vous avez choisi la place de votre plante, ne la déplacez plus, car elle risque de ne pas apprécier ces changements.

Stephanotis Jasmin de Madagascar
Crédits : NAPA74 / iStock

Comment entretenir le jasmin de Madagascar ?

Le stephanotis apprécie les pièces très lumineuses. Il a besoin de beaucoup de lumière, mais attention : jamais de soleil direct, car cela provoquerait des brûlures. Veillez par ailleurs à ce que les températures ne descendent jamais en dessous des 15-16°C, mais ne placez surtout pas votre plante près d’une source de chaleur comme un radiateur.

L’arrosage est un geste important pour le développement du stephanotis. Il doit être régulier (1 fois par semaine), mais sans excès au risque de noyer les racines. Dans son milieu naturel, l’humidité est forte, pensez donc à vaporiser les feuilles d’une eau non calcaire régulièrement. Vous pouvez aussi poser le pot sur un lit de billes d’argile humide.

Concernant les engrais, apportez de l’engrais liquide pour plantes fleuries tous les 15 jours durant le printemps.

La floraison a généralement lieu de mai à octobre. Il est possible de tailler un peu les lianes pour stimuler la pousse. À l’automne, il faudra par ailleurs préparer votre plante à l’hivernage. Placez-la alors dans une pièce plus fraîche (entre 13 et 15°C) et arrêtez tout apport d’engrais ou d’eau (sauf quand la terre est totalement sèche).

Le stephanotis peut être sujet aux acariens, cochenilles et araignées rouges.