in

Système racinaire : découvrez les différents types de racines

Crédits : VR19 / iStock

Très souvent invisibles, car nichées sous la terre, il existe de nombreux types de racines. Qu’il soit spécialisé dans l’ancrage de la plante ou adapté à l’apport de nutriments, le système racinaire est complexe. Voyons ensemble quelques-unes des caractéristiques des différentes racines.

Les racines

Les racines apportent l’eau et les minéraux nécessaires aux plantes grâce à leurs extrémités absorbantes. Elles fixent aussi la plante au sol.

Grâce à elles, les plantes peuvent résister au vent et aux petites inondations. C’est vrai à la fois pour les plantes, mais aussi les arbres qui possèdent des racines d’une autre envergure.

Les types de racines

Le premier type concerne les racines pivotantes. Elles se caractérisent par une racine principale verticale, puis des racines secondaires poussant de manière latérale. Ce système racinaire permet un ancrage optimal à la terre. C’est aussi un système redouté lors de l’arrachage des mauvaises herbes, comme pour les pissenlits par exemple.

Les racines du système fasciculaire poussent comme des faisceaux qui partent tous du même endroit. Il n’y a pas de racine principale : ce sont toutes les mêmes. On retrouve ce type de racines chez les bulbes, mais aussi chez le maïs.

racines racinaire
Crédits : Venezia7 / iStock

Les racines adventives se forment quant à elles sur les tiges à la suite d’un nœud. Elles sont souvent complémentaires d’un autre type de racine. On en observe dans les plants de tomates ou de menthe par exemple.

Les racines dites traçantes se trouvent au niveau du sol et de manière horizontale. Il est possible que des tiges se forment depuis les racines. On observe ces racines chez les bambous et les plantes couvre-sol.

Enfin, il existe des racines exotiques, souvent uniques à l’espèce de l’arbre ou de la plante. On peut trouver des racines en forme de contrefort, de crampon, en échasse et dans les marais, des racines aériennes, mais aussi des racines ventouses.

Il faut savoir qu’il est souvent possible que les racines s’associent avec les champignons, car ces derniers vont aider les plantes à absorber l’eau et les minéraux.