in ,

Taro : conseils de culture de ce tubercule exotique

Crédits : luknaja / iStock

Le taro, que l’on appelle aussi colocase (Colocasia esculenta), est une plante tubercule que qui se consomme cuit et dont les feuilles ainsi que le bulbe sont comestibles. Par ailleurs, ses grandes feuilles sont particulièrement esthétiques et apportent de la hauteur à votre jardin. C’est une plante qui se cultive également en intérieur, mais attention, car elle prend de la place. Voici tous nos conseils pour cultiver le taro, ce tubercule exotique.

Où et quand planter le taro ?

Le taro a besoin de certains gestes et de quelques conditions réunies pour pouvoir s’épanouir sous nos latitudes.

Tout d’abord, la plantation a lieu au début du printemps et il est préférable d’attendre que les températures atteignent les 20°C. Une exposition à la mi-ombre est en outre idéale pour lui assurer une bonne croissance. Le sol doit quant à lui être riche, profond, humide et humifère.

Le taro n’est pas vraiment rustique, mais il peut tout de même survivre dans les régions au climat doux. Il supporte les gelées brèves à hauteur de -8°C.

colocase taro
Crédits : BackyardProduction / iStock

Comment planter le taro ?

Commencez par préparer le sol à l’automne pour accueillir le taro :

  • Enrichissez le sol avec du fumier ou du compost bien décomposé
  • Ajoutez un peu de cendres de bois si votre sol est lourd
  • Travaillez la terre en profondeur à l’aide d’une fourche-bêche pour la rendre plus meuble et pour bien incorporer le fumier
  • Ameublez de nouveau la terre juste avant la plantation au printemps.

La plantation

La plantation se réalise en deux étapes :

  • À partir de mars, munissez-vous de pots percés dans le fond et plantez-y des fragments de rhizomes dotés d’au moins deux bourgeons. Un mélange de terreau et de sable est préférable. Placez ensuite le pot près d’une source de lumière et au chaud (environ 25°C).
  • Après la levée (généralement au mois de mai), repiquez les plants les plus vigoureux en pleine terre si vous vous trouvez dans une région chaude. Sinon, transférez vos plants sous serre.
colocase taro
Crédits : catinsyrup / iStock

Comment entretenir le taro ?

Pour entretenir le taro, il suffit d’un léger buttage durant la saison estivale pour stimuler les futurs rhizomes.

L’arrosage devra être régulier en cas de longues périodes de sécheresse. Réalisez par ailleurs un paillage au pied de la plante afin de protéger les racines.

Le taro n’est pas sujet aux maladies du jardin, mais il est peut-être victime d’attaque de pucerons, acariens, aleurodes ou encore d’araignées rouges.