in ,

Terrarium : 10 étapes indispensables pour réussir son coin nature

Crédits : dinachi / iStock

Les terrariums sont la nouvelle tendance actuelle pour créer son petit coin nature chez soi. Ce petit jardin d’intérieur se trouve généralement dans un récipient en verre et a pour but d’embellir votre intérieur. Le terrarium demande très peu d’entretien, ce qui fait de lui le parfait allié des personnes qui ont peu de temps à consacrer au jardinage. Il n’est donc pas indispensable d’avoir la main verte pour se procurer un terrarium et le garder sur le long terme. Découvrez les 10 étapes indispensables pour réussir son coin nature.

1) Un récipient en verre

Choisissez un récipient en verre très profond et assez haut. L’ouverture pourra se situer au-dessus ou sur le côté, mais devra dans tous les cas être assez large pour y passer le bras. Vous pouvez aussi recycler un simple bocal à poisson.

2) Nettoyage

Après avoir choisi le style de son terrarium, le nettoyage est une étape très importante ! En effet, en cas de saleté, votre terrarium développera des bactéries au sein de vos plantes. Gare aux moisissures et aux maladies !

3) Le drainage

Pour la survie de vos plantes, concentrez-vous sur le drainage. Une terre bien drainée est le secret pour des plantes en bonne santé. Des billes d’argile ou des galets sont indispensables. Déposez-les dans le fond. Gardez les plus gros galets pour la décoration du dessus et les pierres de moins d’un centimètre pour le drainage.

4) Bien choisir le terreau

Le terreau doit être léger et drainé avec de la sphaigne ou de la tourbe. Il y a une technique très simple pour vérifier si votre terre est bien drainée. Mouillez légèrement le terreau et serrez-le dans votre poing puis ouvrez la main. Si le terreau forme une boule, c’est qu’il est lourd. Au contraire, s’il s’égrène, alors le terreau est léger.

5) Le charbon actif

Ajoutez des morceaux de charbon actif aux galets et au terreau afin de garder le terreau frais. Le charbon actif optimise le drainage. Vous trouverez ce charbon dans n’importe quelle jardinerie.

terrarium
Crédits : jeonsango / Pixabay

6) Le choix des plantes

Sans surprise, des plantes qui résistent à une extrême humidité sont de mise. Elles doivent être petites, la pousse doit rester légère et elles doivent pouvoir vivre avec les autres variétés. Les fougères, les mousses, les plantes grasses et les cactus sont les plantes les plus populaires des terrariums. Mais ne vous limitez pas à ces variétés ! Cependant, gardez toujours en tête que la plante choisie doit pouvoir supporter l’ombre.

Pour un terrarium tropical, dirigez-vous vers les épiphytes, les ficus pumila, chlorophytum, épipremnum ou encore les fougères. 

Pour un terrarium plutôt désertique, tournez-vous vers l’aloe vera, l’haworthia, l’échévéria, le céropégia ou le sansévéria

7) La mousse et le terreau

Déposez la mousse sur les galets afin d’éviter que l’eau ne s’écoule sur les graviers. La mousse absorbe le surplus d’eau. Ensuite, déposez environ 5 et 10 centimètres de terreau. Aplanissez la surface en tapotant légèrement avec les doigts. Enfin, creusez des trous là où vous planterez les plantes.

8) Où placer le terrarium ?

La luminosité est primordiale, mais la lumière, et encore moins les rayons du soleil, ne doivent pas être directs. En effet, il ne faut pas oublier que le socle en verre réfléchit la lumière. La pièce doit donc être suffisamment lumineuse. La pièce doit également être chauffée, mais n’approchez surtout pas le terrarium du radiateur.

9) Arrosage

Les plantes succulentes et les cactus ont besoin d’être arrosés seulement une fois par mois. Pour d’autres plantes, la fréquence sera d’une fois par semaine maximum ! En effet, la fréquence d’arrosage dépendra de l’humidité du terrarium. Et pour ajouter une touche de fun à vos plantes, ajoutez de la couleur !

10) Terrarium hermétique

Si votre terrarium ne possède pas d’ouverture, il faudra penser à l’ouvrir occasionnellement pour aérer l’intérieur. Dans ce cas-là, l’arrosage se fait seulement lorsque la terre est sèche.

Source

Articles liés :

Pilea Peperomioides : comment entretenir la plante à monnaie chinoise

Cactus : comment le faire fleurir ?

Qu’est-ce que la permaculture ?

Terrarium : 10 étapes indispensables pour réussir son coin nature
noté 5 - 1 vote