in

Thrips : comment lutter contre ce parasite ?

Crédits : M.J. / wikipédia

Les thrips sont des parasites qui s’attaquent à de nombreuses plantes. Ils ne vont pas jusqu’à les tuer, mais ils provoquent de gros dégâts esthétiques. Et malheureusement, il n’est pas facile de s’en débarrasser, voire impossible, lorsqu’ils se sont installés au sein des végétaux. Du coup, la lutte sera donc de l’ordre de la prévention afin d’échapper à ces envahisseurs. Découvrez comment lutter contre les thrips.

Caractéristiques des thrips

Les thrips sont des insectes de petite taille. Ils mesurent environ 1 à 2 mm de long. Ils font partie des Thysanoptères, une famille composée d’environ 3000 espèces de thrips. Ils attaquent les plantes en les piquant pour se nourrir. Une fois la plante vidée du contenu de ses cellules, ces dernières se remplissent d’air, ce qui provoque des taches grisâtres visibles sur la plante. Lorsqu’il a atteint sa taille adulte, le thrips dévoile des ailes à l’aspect de soie sur les franges. Lorsqu’il est à l’état de larve, il est de couleur brune et se déplace lentement.

thrips
Crédits : burapa / iStock

Les symptômes de la plante

Les plantes touchées par les thrips sont tachetées de gris. Les jeunes pousses sont déformées lors de leur croissance et se nécrosent. Puis les feuilles finissent par faner. La plante ne meurt généralement pas, mais une fois infectée, elle est alors plus susceptible d’attraper des maladies de passage comme la bronzée de tomate.

Lutter contre les thrips

La meilleure lutte contre les thrips est la prévention, car il est difficile de s’en débarrasser. Pour cela, il suffit de garder les plantes humides. Les thrips ne se développent pas lorsque l’humidité est trop élevée. Une vaporisation d’eau sur les plantes d’extérieur et d’intérieur permettra de réduire la possibilité d’une invasion. Veillez tout même au taux d’humidité afin que vos plantes ne soient pas susceptibles de contracter des maladies cryptogamiques.

thrips
Crédits : Daiju Azuma / Wikipédia

Si le nuisible est déjà installé, vous pouvez envisager une lutte biologique avec certaines espèces de punaises ou encore de nématodes. En effet, ce sont les prédateurs naturels des thrips. Certains pièges comme les plaques collantes sont également efficaces pour stopper les déplacements des adultes et ainsi les éliminer pour de bon.

Lorsque l’invasion est trop importante, il est possible d’utiliser des insecticides naturels comme une décoction d’ail avec du savon noir. Une fois le nettoyage réalisé, replantez vos plantes dans un pot propre avec du terreau sain.

Articles liés :

Les meilleures plantes et techniques naturelles pour éloigner les moustiques

10 astuces pour faire fuir une fouine de son jardin ou de sa maison

Élevage d’escargots : tout savoir sur l’héliciculture dans son jardin

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de