in

Tomate cœur de bœuf (Cuor di Bue) : plantation, culture, entretien et récolte

Crédits : DronG / iStock

La variété de tomate Cuor di Bue produit de très gros fruits d’environ 700 g chacun. Plutôt douce et sucrée, celle que l’on appelle plus communément tomate cœur de bœuf est très riche en vitamine C. Mais ce qui la rend si particulière, c’est bien sûr sa forme de cœur. Voici tous nos conseils pour cultiver la tomate Cuor di Bue.

Où, quand et comment cultiver la tomate Cuor di Bue ?

Cette tomate de variété ancienne se plante durant les mois de février à mars. Il faut commencer par réaliser des semis en godet avec un mélange de terreau et de terre du jardin. Disposez vos godets dans un lieu chaud et lumineux. Choisissez un bord de fenêtre ou une véranda où il fait entre 20 et 25 °C. Une fois les graines semées à environ 1 cm de profondeur, arrosez ou pulvérisez légèrement la terre pour ne pas noyer le substrat.

Lors du repiquage, durant le mois de mai, installez vos plants dans un sol assez profond. Ajoutez des tuteurs afin de soutenir les jeunes pousses. Il faut prévoir environ 80 cm entre chaque plant. Les tomates sont à arroser de manière hebdomadaire.

Cœur de bœuf ou tomate cuor di bue
Crédits : JC_Mendo / iStock

Entretien

Lors de l’arrosage, veillez à ne pas mouiller les feuilles de la tomate cœur de bœuf afin d’éviter toute maladie. Cette tomate est en effet sensible aux maladies provenant des champignons comme le mildiou ou l’anthracnose. Le tuteur est en outre une aide non négligeable pour la croissance des plants, car ils peuvent atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur. Il est donc important que la tige reste bien droite. Les plants de tomates cœur de bœuf ne demandent pas un apport en eau conséquent mis à part lors de fortes chaleurs prolongées ou de sécheresse. Un paillage au pied du plant permettra de retenir l’humidité et ainsi de garder les matières organiques proches de celui-ci.

Récolte

Comme les autres tomates, la tomate cœur de bœuf se récolte de juillet à octobre. Elle peut être conservée ou encore mangée directement après la cueillette. Elle est aussi délicieuse chaude que froide. En salade ou en carpaccio, c’est un régal.