in

Tomate : semis, plantation, culture, entretien et récolte

Crédits : asadykov / iStock

On a plus l’habitude de voir des plantations de tomates que des semis. Et pourtant, semer des tomates est un vrai jeu d’enfant ! Ce procédé vous permettra de cultiver différentes variétés aussi savoureuses les unes que les autres. N’oubliez d’ailleurs pas les variétés anciennes aux goûts uniques et prononcés. Semer ses tomates est donc à la portée de tous et permet de faire de réelles économies ! Découvrez quand et comment bien semer les tomates !

Quelles graines choisir ?

En jardinerie, vous trouverez plusieurs variétés de graines de tomate qui feront votre bonheur. Cependant, évitez de choisir les hybrides F1, car elles ont été conçues par l’Homme avec des croisements de variétés afin d’avoir de “belles” tomates à longue conservation. Contrairement à d’autres tomates, il est impossible de récupérer les graines des récoltes, car elles ne se reproduisent plus et finissent par dégénérer. À l’inverse, une variété non hybride pourra se reproduire à l’identique plusieurs fois. Le mieux est de récupérer ses graines chez un semencier bio.

Comment cultiver les tomates ?

Quand semer les tomates : la période idéale pour semer les tomates au chaud reste mars, mais tout dépend des régions. En effet, les semis pourront commencer dès la fin de février dans le sud de la France alors qu’au nord, il vaudra mieux attendre la fin mars. Il faut compter environ 2 mois entre le semis et la période de mise en pleine terre du plant.

Où semer les tomates : le semis se réalise en caissette dans une serre chauffée ou tout simplement en pot à l’intérieur. La température doit être constante et ne doit jamais passer en dessous de 18°C. La levée se réalise en 5 jours.

Exposition : bien ensoleillé

Le repiquage : pour repiquer les plants en pleine terre, il faudra attendre la fin des saints de glace en mai.

tomates
Crédits : Couleur / Pixabay

Comment semer les tomates ?

  • La veille du semis, placez les graines dans une coupelle avec un peu d’eau pour faciliter la germination.
  • Ajoutez une couche de drainage (graviers ou billes d’argile) dans le fond des caissettes ou pots.
  • Remplissez avec un terreau de qualité spécialement conçu pour les semis.
  • Placez les graines en veillant à les espacer de 5 cm. Vous pouvez utiliser un semoir pour plus de facilité.
  • Saupoudrez de terreau sans enfouir profondément les graines. Il ne faut pas plus de 3 mm de terre sur les graines !
  • Tassez légèrement à la main.
  • Arrosez très peu. Si vous le pouvez, vaporisez seulement la surface de la terre.

La température de la maison doit être environ à 20°C et la pièce très lumineuse. Sinon, la levée risque d’être fastidieuse.

Il sera possible de placer les plantules dans des godets lorsque le plant aura fait 3 à 4 vraies feuilles. Au bout d’un mois et demi et lorsque les risques de gelées sont écartés, sortez vos plantes à l’extérieur pour qu’elles s’endurcissent avant d’être plantées en pleine terre, deux mois après le semis. Arrosez régulièrement, mais surtout sans excès.

La récolte des tomates

La récolte a lieu l’été et peut se prolonger jusqu’à l’automne selon le climat. Les tomates arrivent généralement à maturité 4 à 5 mois après le semis. Les tomates doivent être bien rouges. Si ce n’est pas le cas à la fin de la saison, il est possible de les faire mûrir dans un garage ou au bord d’une fenêtre dans du papier journal.