in

Tomates : comment réussir sa plantation

Crédits : Couleur / Pixabay

Incontournable du potager, la tomate est le fruit-légume le plus consommé et le plus cultivé de nos jardins. Ses bienfaits ne sont plus à prouver : elle est légère et riche en fibres, en vitamines, en minéraux, en calcium, en zinc ou encore en magnésium. De plus, les variétés sont nombreuses et les couleurs variées ! Voici toutes les étapes pour réussir sa plantation de tomates.

1. Quelle variété de tomates choisir ?

Il y a tellement de variété de tomates que le choix peut s’avérer difficile. Pour faire un tri, fiez-vous d’abord à vos goûts, mais prenez aussi en compte à l’utilisation que vous allez en faire dans votre cuisine. Des critères techniques rentrent aussi en compte comme la précocité ou la productivité. Ainsi, les tomates “Coeur de boeuf” sont peu productives et sont idéales en salade ou plats cuisinés alors que les tomates cerises apero sont très productibles et sont idéales en snacking et apéritif.

tomates
Crédits : Couleur / Pixabay

2. Quand planter ses tomates ?

Il est important de choisir un emplacement chaud et ensoleillé pour planter ses tomates. Idéalement, la plantation doit commencer en mai, mais il est possible de démarrer à la mi-mars. Dès la plantation, pensez à tuteurer les pieds. En cas de vent ou de pluies violentes, la tige risque de se casser, car elle est très fragile. Toutefois, ne serrez pas le lien autour de la tige, car celle-ci va continuer à grossir.

3. Les étapes de plantation

  • Humidifiez la terre contenue dans le godet quelques heures avant la plantation. Cela rendra le démoulage plus facile.
  • Creusez un trou d’environ 15 à 20 cm de profondeur et de 20 cm de large
  • N’hésitez pas à travailler la terre même si cela n’est pas indispensable
  • Retirez les deux feuilles du bas du pied et enfoncez-le sur 10 cm de tiges, car des racines poussent sur toute la partie de la tige. Cela lui permettra de puiser la fraîcheur plus profondément et le résultat sera une production plus abondante de tomates !
  • Respectez un espace de 80 cm environ entre chaque plant
  • Ne tassez pas la terre autour de plant, cela écraserait les racines
  • Enfoncez le tuteur à côté de la tête du plant. Celui-ci doit mesurer environ 1,50 m
  • Terminez par un paillage généreux pour éviter l’apparition de mauvaises herbes
  • Arrosez régulièrement sans mouiller le feuillage pour éviter les maladies

4. La récolte de la tomate

Les tomates se récoltent généralement à partir de la mi-août et peuvent aller jusqu’à la fin de l’automne si le climat le permet.

  • La tomate doit être bien colorée
  • Elle se récolte quatre à cinq mois après le semis. Cependant, certains fruits peuvent arriver très tard en maturation
  • Il est possible de les cueillir un peu vertes et de les faire mûrir dans votre garage ou sur une bordure de fenêtre

Sources : potagerdurable, lemonde, jardiner-malin

Articles liés : 

5 bonnes raisons de ne pas manger de tomates quand ce n’est pas la saison

Tomates : le petit geste qui change tout pour augmenter la récolte

Tomates : la technique express d’un maraîcher pour les faire mûrir

Tomates : comment réussir sa plantation
noté 4.3 - 3 votes