in

Tout savoir sur les bienfaits de la figue de barbarie

Crédits : Lina Moiseienko / iStock

La figue de barbarie est issue du figuier éponyme que l’on retrouve principalement au Mexique. Ce sont les Espagnols qui ont importé cette plante dans le bassin méditerranéen. Depuis, le figuier de barbarie est devenu très commun en France et particulièrement dans le sud. Son fruit épineux regorge de vitamines et apporte de nombreux bienfaits. Découvrez les vertus de la figue de barbarie.

Les bienfaits de la figue de barbarie

Les feuilles du figuier de barbarie permettent de soigner les diarrhées et les douleurs intestinales. En plus de faire des miracles sur le transit, elles ont la capacité d’arrêter de légères hémorragies. Les feuilles se consomment sous forme d’infusion. Il suffit d’extraire 4 à 15 g de sommités fleuries et de les plonger dans 1L d’eau chaude.

La figue de barbarie, sous forme de macération, permet également de se remettre d’un léger coup de froid et rendra vos hivers plus confortables. Il vous faudra 30 g de sommités fleuries par litre de vin blanc que vous laisserez macérer durant 15 jours. Consommez cette préparation en guise de tonique en buvant 1 à 2 petits verres par jour.

figue de barbarie
Crédits : PicturePartners / iStock

Le figuier en cuisine

L’avantage de ce fruit est qu’il peut se manger cuit ou cru. Il se consomme sous différentes formes comme en confiture ou en pâte de fruits. Ses raquettes sont également comestibles : il suffit de les découper en lamelles et de les cuire. Une fois fermentée, la figue de barbarie sert également à produire de la tequila.

Ce fruit offre 44 kcal par 100 g, ce qui est peu. Il est très riche en fibres, en sucres, en vitamine C, mais aussi en magnésium, fer et cuivre.

Côté dessert, on vous recommande la tarte à la figue de barbarie et à la vanille. Vous êtes plutôt salé ? Alors, sachez que la figue de barbarie accompagne également très bien les noix de saint-jacques !

Cultiver la figue de barbarie

Pour faire pousser un figuier de barbarie, le type de sol n’a pas d’importance dès l’instant que le lieu regorge de soleil et de chaleur. On peut aussi le planter en pot, par contre il y a très peu de chance qu’il offre des fruits.

Pour l’entretien ou pour la cueillette, il est préférable de porter des gants assez épais, car les épines cassent très facilement et restent alors coincées dans la peau. Par ailleurs, le figuier n’est pas trop impacté par les maladies. Faites simplement attention aux cochenilles.