in

Travaux d’automne dans le jardin en permaculture

Crédits : ViktorCap / iStock

Comme vous le savez, la permaculture consiste à cultiver un jardin écologique tout en étant en symbiose avec la nature. Il prend en compte tous les écosystèmes afin de les préserver. À l’automne, le travail n’est pas ce qui manque au jardin. Il faut en effet penser à la transition entre la fin de l’été et le début des plantations et semis de l’automne, le tout en préparant le jardin à passer l’hiver. C’est donc la fin des récoltes estivales, mais le début des préparations des récoltes hivernales. Voici ce qu’il faut faire dans son jardin en permaculture durant l’automne.

Le mois d’octobre

L’automne s’est bel et bien installé en octobre. C’est le moment des préparations. Réfléchissez à comment organiser votre jardin et ce dont vous avez envie. Faites une liste des arbres fruitiers que vous aimeriez planter à la fin de la saison tout en pensant à échelonner les récoltes.

Il est également temps de récolter les courges et les tomates vertes. S’il vous reste des courgettes, laissez-les grossir pour récupérer leurs graines afin de les semer à la belle saison.

Si le climat de votre région est favorable, gardez encore un peu vos tomates, elles finiront peut-être par mûrir, mais retirez les gourmands afin qu’ils ne puisent pas dans les ressources inutilement.

Les plantations à faire en octobre :

  • poireaux
  • ail
  • nouvelles laitues
  • choux
  • oignons

Vous pouvez aussi semer des céréales à la mi-octobre comme le blé et le seigle.

permaculture salades
Crédits : greenleaf123 / iStock

Les engrais verts

Les cultures hivernales sont moins nombreuses que les cultures printanières et estivales. Il y aura donc des parcelles inutilisées. Vous pouvez profiter de ce laps de temps pour prendre soin de votre terrain en y plaçant des engrais verts.  C’est l’un des principes de la permaculture : avoir un terrain toujours couvert afin d’éviter qu’il ne s’abîme inutilement. Vous retrouverez la liste des engrais verts à semer ici.

Le mois de novembre

Au mois de novembre, il fait de plus en plus froid et il n’y a plus autant de récoltes. Il est donc temps de travailler la terre du potager. Marcottez les pieds des groseilliers, du romarin, rosiers et ronces.

Repiquez les semis en godets que vous avez réalisés au début de l’été en choisissant les plants les plus robustes et les plus développés. Ayez toujours un plan pour respecter les associations de plantes et la rotation des cultures.

Le mois de novembre est aussi fait pour planter les arbres et les plantes vivaces ! L’une des techniques de la permaculture est d’associer les plantes par trois : un arbre principal, un fixateur d’azote et une plante au choix tant que les 3 ont des hauteurs différentes.

Enfin, commencez à protéger vos plantes les plus frileuses, car les gelées ne sont pas loin. Pour protéger les racines, un bon paillage épais fera l’affaire.

Le mois de décembre

Plus que quelques jours avant que l’hiver soit bel et bien là. Avant ça, semez des pépins de pomme et de poire à la mi-ombre. Vous aurez ainsi de petites pousses au printemps.

Il est aussi temps de planter ses arbres fruitiers : 

  • abricotier
  • pêcher
  • poirier
  • pommier
  • vigne
  • olivier

Multipliez :

  • les noisetiers, figuiers, tilleuls et oliviers par division des drageons
  • les figuiers, groseilliers, cassissiers et gojis par bouturage
  • le romarin, les ronces et les rosiers par marcottage

Enfin, protégez toutes vos plantes, toutes vos allées et tous vos terrains nus de paillis. Ainsi, vous protégez votre jardin et il ne deviendra pas boueux durant l’hiver.