in

Verveine officinale : semis, culture, entretien et récolte

Crédits : Mustapha GUNNOUNI / iStock

On confond souvent la verveine officinale (Verbena officinalis) avec la verveine citronnelle (Aloysia triphylla), alors qu’il s’agit de deux variétés bien distinctes. On retrouve principalement cette plante aromatique dans les tisanes et autres infusions puisqu’elle a le pouvoir de faciliter la digestion et possède des propriétés antistress. Mais la verveine n’est pas seulement réservée aux tisanes, elle est aussi très utile en cuisine pour apporter de nouvelles saveurs à vos plats. N’hésitez donc pas à la cultiver dans votre coin du potager réservé aux plantes aromatiques. Voici comment cultiver la verveine officinale.

Où et quand cultiver la verveine officinale ?

La période idéale pour semer la verveine se trouve entre mars et avril à condition de le faire sous abris et au chaud. Vous pourrez les placer en pleine terre en mai dès que les plants donneront au moins deux feuilles. Si vous décidez de bouturer la verveine, faites-le en août avec des tiges d’hibernation.

La verveine n’est pas difficile concernant la nature du sol. Celui-ci peut être pauvre, mais doit être bien drainé. La verveine a également une préférence pour le plein soleil.

Comment cultiver et entretenir la verveine ?

La verveine est une plante qui ne demande pas vraiment de soins. Il faut surtout l’arroser en période de sécheresse, mais la plupart du temps on peut l’oublier. Pour protéger les souches du gel, il est possible d’ajouter un paillis autour du pied. Pensez à rabattre les tiges au ras du sol, car la verveine ne survit pas en dessous des -5°C. N’hésitez pas à couper les fleurs fanées au fur et à mesure pour éviter des semis non désirés.

verveine officinale
Crédit : wikipédia

Comment récolter et conserver la verveine ?

Comme la plupart des plantes aromatiques, la verveine se récolte au fur et à mesure des besoins. Mais pour éviter le gâchis, il est possible de couper les feuilles et de les conserver avant que la floraison apparaisse. Il suffit ensuite de les faire sécher à l’ombre et de les placer dans une boîte hermétique.

Comment l’utiliser ?

Vous pouvez utiliser les feuilles de verveine pour faire des infusions, mais aussi dans votre bain. Elle s’utilise également comme toutes les autres épices pour agrémenter vos plats. La verveine est cependant contre-indiquée en cas de grossesse ou d’allaitement.

Bon à savoir :

La verveine est une plante robuste qui ne craint pas les maladies du jardin. Elle se cultive autant en pot (idéale pour les régions les plus froides) qu’en pleine terre.

Articles liés :

Quelles plantes faut-il protéger du froid et du gel durant l’hiver ?

Potager urbain : 5 astuces pour limiter la pollution des légumes

Quelle est la différence entre un potiron et un potimarron ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *