in

Vieilles graines : comment savoir si mes graines sont encore bonnes ?

Crédits : piyaset / iStock

Si votre jardin est rempli de cultures par semis, vous avez sûrement des centaines de graines en votre possession. En effet, il arrive parfois que l’on ne puisse pas tout semer en une saison et que l’on retrouve quelques mois, voire quelques années après, des graines oubliées dans le fond d’un tiroir. Par ailleurs, même si vous avez pris toutes les précautions pour bien les conserver, les graines n’agissent pas de la même façon selon la variété. Ainsi, il est possible que vous vous demandiez si elles sont toujours bonnes à faire germer pour éviter de perdre du temps sur votre calendrier des semis. Il existe quelques tests à réaliser pour le savoir. Alors, vos vieilles graines sont-elles encore bonnes à faire germer ?

Période de dormance et rythme saisonnier

Les graines aussi ont besoin d’une période de dormance pour germer. Cette période, elles la passent pour la plupart au froid. Une des techniques consiste à placer vos graines environ 10 jours au réfrigérateur avant de les faire germer. Le choc du retour au chaud stimulera la germination. Cela est surtout valable pour les plantes des régions tempérées.

Pour les graines d’origine tropicale, il faudra un retour au chaud à 25°C minimum pour que la germination s’active. C’est le cas des poivrons, des tomates ou encore des aubergines.

Si la germination n’intervient pas d’elle-même, c’est que les graines sont intelligentes et que la nature est bien faite. En effet, elles se protègent d’une pellicule qui empêche la germination lorsqu’elles ne sont pas sollicitées. C’est pour cela qu’il est important de les rincer avant de procéder à leur mise en terre.

graines
Crédits : TanyaJoy / iStock

Les tests à réaliser avec les graines

Un premier test de germination facile et rapide à réaliser consiste à remplir un bol d’eau à température ambiante et d’ajouter les graines. Celles qui remontent à la surface ne sont plus bonnes, vous pourrez alors vous en débarrasser. Par contre, vous pourrez garder sans problème les graines qui coulent au fond du bol.

Attention, cette technique n’est pas fiable à 100% puisque certaines graines, et notamment les plus petites, flottent naturellement. Il vous faudra alors attendre plusieurs heures, car certaines d’entre elles auront besoin de beaucoup plus de temps pour tomber.

Le deuxième test consiste à vérifier la germination dans du coton hydrophile ou du papier essuie-tout humide. Enfouissez-y vos graines, ajoutez un peu d’eau et mettez le tout dans un récipient hermétique. Attendez quelques jours pour voir si une germination s’active ou pas. Si cela est positif, vous pourrez directement les semer en godet.

Quelques conseils

Pour toutes les graines, veillez à respecter les dates de péremption indiquées sur le sachet et à les semer le plus tôt possible. Il ne sert à rien de les garder longtemps, elles feront que se détériorer au fil du temps.

Le climat de votre région est également un facteur important à prendre en compte. Ne semez ni trop tôt ni trop tard.

Il ne faut par ailleurs jamais enfouir les graines trop profondément. Semez en surface en recouvrant à peine de terre. Avant de les semer, faites-les tremper dans l’eau toute une nuit.

Enfin, n’hésitez pas à utiliser le calendrier lunaire pour une meilleure réussite !