in

Vinaigre aromatisé maison : comment le réaliser ?

Crédits : iStock

Le vinaigre aromatisé est idéal en cuisine pour parfumer vos différents plats. Piments, herbes aromatiques, échalotes, ail ou fruits secs composent ce condiment tant apprécié. On en retrouve des dizaines au supermarché, mais le prix est généralement élevé et la composition n’est pas toujours naturelle. C’est pour cela que le vinaigre aromatisé fait maison sera plus économique et meilleur pour la santé. Voici comment réaliser son vinaigre aromatique.

Quel vinaigre choisir ?

Pour commencer, il est indispensable de choisir un vinaigre de qualité. Si vous préférez quelque chose de doux, tournez-vous vers le vinaigre de cidre. Pour quelque chose de plus corsé, optez pour un bon vinaigre de vin. Ne choisissez surtout pas de vinaigre blanc qui est beaucoup trop acide et n’apportera rien à la dégustation.

Il est également possible de faire son propre vinaigre. Pour cela, mélangez un bon vin rouge avec un petit verre de vinaigre de cidre bio. Placez ce mélange dans un vinaigrier ou un bocal avec un tissu fin pour éviter que les insectes s’invitent dedans. Laissez macérer plusieurs semaines pour permettre les échanges gazeux. Votre vin finira par se transformer en vinaigre !

vinaigre aromatisé herbes aromatiques
Crédits : iStock

Avec quoi aromatiser le vinaigre maison ?

Les herbes aromatiques sont nombreuses, vous pourrez donc les choisir selon vos goûts ! Ils peuvent être secs ou frais. Basilic, laurier, thym, sauge, coriandre… la liste est longue. Le choix dépendra aussi si vous utilisez votre vinaigre pour de la viande, du poisson, des légumes ou encore de la salade, certaines saveurs se marient mieux que d’autres

Vous pouvez aussi ajouter de l’ail, des échalotes, des graines de coriandres, de fenouil, des grains de poivre ou de baies roses.

Le vinaigre de fruits est également très bon. Choisissez de petits fruits rouges comme la framboise, le cassis ou encore la cerise. Il est également possible d’ajouter des fruits de saison comme la pomme ou l’abricot.

Le processus 

S’il est envisageable de tout laisser macérer dans la bouteille de vinaigre, le mieux est de le faire dans un bocal afin de filtrer le tout quelque temps après. Coupez vos condiments finement et ayez la main légère surtout sur l’ail ou l’échalote. Pour 75 cl de vinaigre, comptez une branche de thym, une dizaine de framboises, deux échalotes ou une poignée de basilic. Le goût ne doit pas être trop fort. Immergez bien tous vos condiments pour éviter que de la moisissure se forme.