in

Laurier-sauce : plantation, culture, entretien et récolte

Crédits : xamtiw / iStock

Le laurier-sauce est un arbuste persistant qui est très connu pour ses feuilles aromatiques que l’on utilise en cuisine toute l’année pour parfumer nos petits plats. Elles peuvent d’ailleurs s’utiliser aussi bien fraîches que séchées puisqu’elles conservent leurs saveurs pendant plusieurs mois après la récolte. Le laurier-sauce favorise par ailleurs la digestion s’il est consommé en infusion. Voici tous nos conseils pour cultiver le laurier-sauce.

Où et quand planter le laurier-sauce ?

Il y a deux saisons idéales pour planter le laurier-sauce : l’automne et le printemps. La plantation a toujours lieu en dehors des périodes de gel.

Préférez un lieu ensoleillé pour une belle croissance, même s’il tolère la mi-ombre. Concernant le sol, il doit être sableux, humifère, souple et bien drainé. Si vous le pouvez, faites un mélange de terreau et de terre du jardin.

laurier-sauce
Crédits : pelvidge / iStock

Comment planter le laurier-sauce ?

L’étape de la plantation est très importante puisque c’est ce moment qui déterminera la future croissance de l’arbuste. Celui-ci se développe d’ailleurs très vite et c’est pour cette raison qu’il est souvent utilisé en haie pour se cacher des voisins assez rapidement. Il est toutefois possible de le cultiver en tant que sujet isolé.

Plantez votre arbuste directement au jardin avec un mélange de terreau et de terre du jardin en plein soleil. Prévoyez suffisamment d’espace, car son développement en forme de cône prend de la place.

Une fois bien installé, le laurier-sauce peut prendre jusqu’à 1 m par an ! Il faut donc absolument contrôler sa croissance en supprimant les rejets au fur et à mesure.

L’entretien

Pour multiplier votre laurier-sauce, procédez au bouturage des tiges à la fin de l’été.

Lors de l’entretien, la taille n’est généralement pas nécessaire. Il est toutefois possible de rééquilibrer l’arbuste après sa floraison afin de lui donner une jolie silhouette. Par ailleurs, pour éviter que le laurier-sauce ne se multiplie par semis naturels, il faut absolument tailler franc avant la floraison.

Le laurier-sauce ne demande pas plus d’entretien que cela. Il suffit de le protéger l’hiver dans les régions les plus froides et de l’arroser lorsque la terre est sèche pour les sujets en pot.

La récolte

La récolte des feuilles aromatiques très parfumées a généralement lieu au mois de mars. Il suffit de les cueillir au fur et à mesure des besoins ou de les conserver après les avoir fait sécher.

Sachez par ailleurs que les feuilles les plus matures sont plus fortes en arôme et plus vertes que les autres. En outre, les feuilles fraîches seront plus amères que les feuilles séchées.