in

Chou romanesco : plantation, culture, entretien et récolte

Crédits : fietzfotos / Pixabay

Le chou romanesco est une plante à l’esthétisme incroyable. Contrairement à ce que dit la légende urbaine, ce n’est pas une invention de l’homme, mais au contraire, une variété ancienne de légumes venus tout droit d’Italie. À la foi délicieux et décoratif, il trouve très bien sa place au sein du potager. Ce qui le rend impressionnant, c’est son arborescence régulière et ses cônes pyramidaux graphiques. Découvrez nos conseils de plantation, de culture, d’entretien et de récolte du chou romanesco.

Où et quand planter le chou romanesco ?

La période de plantation du chou romanesco se situe au début du printemps et se prolonge jusqu’au début de l’été. Il est possible de le semer soi-même avant de le repiquer en pleine terre. Pour cela, on sème les graines en pépinière à partir du mois de mars. Après 5 à 6 semaines, les plants auront 4 feuilles, il faudra ainsi les repiquer en pleine terre.

Le chou romanesco se plait dans un sol riche, frais, humifère, mais surtout bien drainé. Il préfère être exposé au soleil et tolère la mi-ombre.

chou romanesco
Crédits : ponce_photography / Pixabay

Comment planter le chou romanesco ?

Il faut savoir que la culture du chou romanesco est assez lente, surtout si vous avez décidé de commencer par le semis. Entre le semis et la récolte, 7 mois environ s’écouleront. Il est également possible de semer directement en pleine terre entre mai et juillet pour récolter les choux en hiver !

La plantation se réalise au printemps, juste après les dernières gelées. Vous pouvez étaler la plantation jusqu’à septembre pour une récolte en novembre.

Plantez les plants à 3 ou 4 feuilles minimum à 70 cm d’intervalle, car le chou romanesco a besoin de pas mal d’espace pour se développer. Veillez à ce que la terre du jardin soit riche sinon faites un apport de compost ou autre fertilisant naturel. Arrosez généreusement, cette plante est gourmande en eau, mais elle redoute aussi l’excès d’humidité.

Comment entretenir le chou romanesco ?

Le chou romanesco ne demande pas vraiment d’entretien mis à part un arrosage régulier. La terre doit rester fraîche et légèrement humide. Évitez de mouiller les feuilles en arrosant au risque de voir apparaître maladies, champignons et autres parasites. En hiver, réduisez l’arrosage, car le froid et l’humidité peuvent tuer la plante. Attention également à la sécheresse : préférez arroser en fin de journée afin que l’eau ne s’évapore pas du sol.

La récolte

Le chou romanesco se récolte lorsque les cônes centraux sont de bonne taille, soit environ 3 mois après la plantation. Lorsque la tête est bien ferme, arrachez à ras du sol.

Sources : Jardiner-malin, Lemonde

Articles liés : 

Persil : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien

Artichaut : comment le semer, cultiver et récolter

Potager : 24 légumes à associer et à éloigner

Chou romanesco : plantation, culture, entretien et récolte
noté 5 - 1 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !