in , ,

Comment cultiver des épinards en pot ?

Crédits : TG23 / iStock

La culture des épinards, on l’imagine plutôt au sein du potager. Toutefois, nous n’avons pas tous la chance de posséder un jardin. Si c’est votre cas, voici une nouvelle qui devrait vous ravir : les épinards se cultivent aussi en pot ! Vous pourrez les placer en terrasse, sur un balcon ou simplement sur un rebord de fenêtre. Découvrez toutes nos astuces pour cultiver vos épinards en pot.

1) Trouver le bon pot

Avant de commencer votre culture, il vous faut les bons outils. Votre pot doit avoir une profondeur de 20 à 25 cm. S’il n’a pas besoin d’être très profond, il vaut mieux qu’il soit large, ce qui vous permettra de cultiver plusieurs plants d’épinards dans le même bac.

Vos semis doivent être espacés de 5 cm si vos feuilles d’épinards sont de petite taille, sinon espacez de 10 à 15 cm pour de plus grandes feuilles.

Les semis se font directement en pot, enfoncez-les à 2 cm de profondeur et arrosez. La levée commence 5 à 15 jours après les semis.

épinards
Crédits : Julija Kumpinovica / iStock

2) Le substrat et les nutriments

Pour cultiver les meilleurs épinards possible en pot, il vous faudra un substrat de qualité. Celui-ci doit impérativement être riche en matières organiques et frais. Vous pouvez choisir un bon terreau et y ajouter du compost bien décomposé.

Cette plante potagère apprécie fortement les sols bien drainés, neutres et argileux. Pour le drainage, pensez à mettre des billes d’argiles dans le fond du pot. Vous pouvez aussi mélanger du sable à votre terreau.

Les épinards craignent une trop forte humidité, il faut donc soigner l’arrosage. La terre doit en outre être légère, car elle risque de les étouffer si elle est trop compacte.

3) L’arrosage : un geste important

Si les épinards craignent la stagnation de l’eau, ils n’en demeurent pas moins très gourmands en eau. En pot, ils n’ont pas la possibilité de chercher la fraîcheur au fond du sol, il faudra donc réaliser un arrosage régulier surtout lorsqu’il fait chaud et sec.

L’été, prévoyez un arrosage quotidien et de préférence le soir. L’hiver, diminuez peu à peu les arrosages jusqu’à arriver à un arrosage hebdomadaire tout en vérifiant la coupelle. L’eau qui stagne favorise l’apparition de maladies fongiques et peut faire pourrir vos cultures.

4) L’exposition 

Une exposition à la mi-ombre est idéale, car les épinards n’aiment pas le plein soleil qui risque de les brûler. Un coin entièrement ombragé peut également leur convenir. Cependant, l’exposition dépend aussi de la période de semis.

Les semis en pot réalisés entre août et novembre peuvent être placés dans un lieu ensoleillé, car les jours sont plus courts et le soleil devient moins fort. Entre février et mi-mai, privilégiez un lieu semi-ombragé. Dans les régions les plus chaudes, les pots seront placés dans un lieu sans soleil direct.

5) Température et paillage

On a l’habitude de voir les paillis au sein du jardin, mais ils s’utilisent également en pot. Placez une couche épaisse de paillis composés de matières organiques aux pieds de vos plants. Cela permettra de garder la terre au frais.

La température idéale pour la culture des épinards doit se situer entre 10 et 27°C.