in

Réalisez un silo à légumes pour stocker vos cultures

Crédits : bhofack2 / iStock

Les légumes racines restent généralement en terre jusqu’à ce qu’on les récolte à l’automne, car à cette période la terre est encore meuble. Avec l’hiver et le gel, le sol se durcit. Il piège alors les racines qui risquent de mourir du froid et de l’humidité sans parler des animaux qui cherchent à se nourrir en cette période difficile. Si vous n’avez pas de garage ou de cave fraîche, c’est là que le silo, extérieur ou enterré, entre en jeu. Un silo permet en effet de stocker vos légumes à l’abri du gel et se révèle donc très utile à l’approche de l’hiver. Découvrez comment réaliser un silo pour conserver vos cultures le plus longtemps possible.

À quoi sert le silo ?

Le rôle principal du silo est de protéger et de conserver vos légumes le plus longtemps possible. Il les protège du froid, de l’humidité et des petits rongeurs.

Il doit être constitué d’un sol léger et bien drainé. De cette façon, vos légumes racines pourront rester en terre si vous ajoutez une couche de feuilles mortes ou de paille bien sèche ainsi qu’une bâche afin d’isoler vos légumes du froid et de l’humidité.

Quels légumes pour le silo ?

Les légumes que l’on retrouve le plus dans le cas de la conservation en silo sont les carottes, les betteraves, les panais, les navets, les rutabagas et les céleris-raves.

Il faut alors les récolter lors d’une journée ensoleillée et sèche. Pour ce faire, tirez légèrement, mais fermement, sur les feuilles pour sortir les légumes sans blesser les racines. Choisissez seulement les légumes sains. Retirez doucement à la main le surplus de terre. Tournez le collet pour retirer les feuillages et séchez bien vos légumes s’ils sont humides.

caisse légumes bac silo potager
Crédits : IPGGutenbergUKLtd / iStock

Construction du silo

Pour construire un silo, rien de plus simple ! Récupérez quelques parpaings pour l’isolation ainsi que de la paille. Réalisez un enclos d’une hauteur de deux parpaings et étalez 10 cm de paille au fond. Il est également possible de le faire avec des planches de bois, comme si vous alliez construire un bac à compost.

Vous pouvez aussi construire un silo enterré en creusant un trou de 60×60 cm puis en tapissant le trou de paille.

Il suffit ensuite de déposer une couche de légumes en veillant à ce qu’ils ne se touchent pas entre eux. Ajoutez ensuite une nouvelle couche de paille, de terreau et de fibre, puis superposez les couches au fur et à mesure. Finissez avec un isolant (paille ou fougère séchée) et ajoutez encore 10 cm de terre. Enfin, recouvrez le tout d’une grande bâche plastique ou de planches jointes pour la protection.

Pour plus de sécurité, creusez une petite rigole un peu plus loin du silo pour évacuer l’eau de ruissellement.