in ,

Chélidoine : une plante pour soigner les verrues

Crédits : Solstizia / iStock

La chélidoine est une petite fleur jaune que l’on trouve de manière assez répandue en Europe. Elle regorge de vertus, mais la plus connue est celle qu’elle possède contre les verrues. En effet, la chélidoine a la capacité de soigner cette petite excroissance de la peau parfois gênante et peu esthétique. Découvrez comment la cultiver au jardin et les bienfaits qu’elle procure.

La culture de la chélidoine

La chélidoine ne craint pas le froid, elle appréciera cependant un lieu ensoleillé ou mi-ombragé. Elle peut se cultiver en pot même si la composition de la terre n’est pas celle qu’on retrouve dans son milieu naturel. La période idéale pour la plantation est au début du printemps ou durant l’automne, au choix. Il est par ailleurs possible de semer les graines plus tôt sous châssis.

Cette plante n’a besoin d’aucun entretien hormis un arrosage lors de la plantation.

Pour éviter une prolifération de la plante, il faut bien penser à retirer les fleurs fanées avant que celles-ci ne tombent sur la terre et répandent de nouvelles graines.

chelidoine
Crédits : v_zaitsev / iStock

Où la trouver et comment la reconnaître dans la nature ?

La chélidoine est une plante dite spontanée : elle peut pousser n’importe où. On la trouve dans les champs ou en bord de sentiers. On peut même la trouver naturellement dans le jardin. Si c’est le cas, elle vous informera de la composition de votre sol. En effet, la chélidoine pousse principalement dans des sols riches en azote et en calcaire. Vous le verrez surtout aux fleurs bien jaunes.

La chélidoine mesure entre 30 et 50 cm et les quatre pétales qui composent la fleur sont arrondis. Ses feuilles sont d’une couleur verte bleutée et de formes aléatoires.

Utilisation et vertus de la chélidoine

Pour l’utiliser, c’est très simple, il suffit de couper la tige et de tapoter la verrue avec le liquide qui émane de la tige. Le traitement sera à répéter tous les jours afin de voir la verrue disparaître. Il faut par ailleurs faire attention à bien cibler la verrue afin de ne pas irriter la peau. Attention aussi à ne pas l’ingérer.

Le liquide de couleur jaune-blanc émanant de la plante a le pouvoir de dessécher la peau. C’est pour cela qu’elle est très efficace contre les verrues, mais aussi en homéopathie pour améliorer la tension artérielle et la pression sanguine. Toute autre utilisation de la chélidoine en dehors d’une application sur les verrues doit être prise en accord avec un médecin, car elle peut être toxique.