in

5 fleurs à planter en hiver dans son jardin

Crédits : Muecke / Pixabay

L’hiver n’est pas synonyme d’un jardin dénudé de fleurs et autres végétaux, au contraire ! Il existe bien des plantes comme le camélia qui fleurissent en hiver. Ces fleurs qui sont capables d’éclore sous la neige et de s’épanouir pleinement l’hiver afin d’embellir votre jardin. Et attention, on ne vous parle pas de vieilles branches ou de petits arbustes tout tristounets aux bois nus, mais de vraies fleurs aux couleurs étincelantes ! Les plantes rustiques sont là pour redonner de la lumière et des couleurs au paysage. D’ailleurs, certaines d’entre elles appelées « non gélives » peuvent même braver le gel. Voici 5 fleurs à planter en hiver dans son jardin pour colorer et égayer le paysage en période de froid.

1) Le camélia

Cette fleur est non seulement magnifique, mais en plus elle dégage un agréable parfum. La variété Camellias sasanqua permet d’assurer des floraisons de novembre à avril. Vous retrouverez le camélia sous différentes formes : rouge, rose, blanc, jaune, à fleurs simples ou doubles. Les camélias apparaissant généralement en jardinerie dès la fin de janvier en conteneur. Ayant la réputation d’une culture difficile, choisissez votre camélia déjà en fleur. Contrairement à beaucoup d’arbustes, le camélia peut sans problème être planté au milieu de sa floraison. Cette fleur apprécie les terres acides (au pH>7), mais ne supporte pas les sols calcaires. L’exposition idéale est à la mi-ombre, car le camélia ne supporte pas le soleil en continu. Bien que rustique, il va falloir vous méfier des gelées ! Le camélia peut mourir dès le 0°C atteint. En cas de grand froid, n’oubliez pas de pailler vos plantes. Veillez à supprimer les fleurs fanées petit à petit pour une belle floraison.

Il est également tout à fait possible de cultiver le camélia en pot. Pour cela, ajoutez dans votre pot 2/3 de terre dite de bruyère et 1/3 de tourbe brune. Attention à la stagnation de l’eau. Les racines du camélia sont fragiles, veillez à ne pas les noyer !

camélia
Crédits : natmel / Pixabay

2) L’Hellébore (la Rose de Noël)

La magnifique Rose de Noël (hellébore) porte bien son nom, car c’est en hiver que l’on peut observer sa floraison. Cette vivace persistante fait partie de la famille des Renonculacées. Il faut savoir que la Rose de Noël ne fleurit qu’au bout de 1 ou 2 ans, il faudra donc s’armer de patience. Si vous optez pour la plantation en pleine terre, n’oubliez pas de pailler autour du plan avec des feuilles mortes ou d’autres matières organiques qui permettront de nourrir la terre.

Pour une culture en pot, il vous suffira de faire un mélange de terre franche et de terreau. Une fois installée, la Rose de Noël demande très peu de soins et fleurira au même endroit pendant de nombreuses années.

hellebore rose de noel
Crédits : MabelAmber / Pixabay

3) Le jasmin d’hiver

Le jasmin d’hiver est une plante grimpante. Très rustique, elle supporte des températures négatives allant jusqu’à -15°C. Son bois sombre sans feuilles fait ressortir le magnifique jaune des petites fleurs. Le jasmin d’hiver dégage un agréable parfum qui envoutera vos sens. Cette plante pousse dans la plupart des régions en France. La période idéale pour sa plantation est à l’automne, cependant le jasmin d’hiver peut se planter hors période tant qu’on évite le gel et les fortes chaleurs. Bien que ce jasmin soit le plus rustique, il supporte mal le gel. Dans les régions les plus froides, il est préférable de le cultiver en pot. De plus, en raison de sa croissance lente, le jasmin d’hiver est idéal pour les terrasses ou les vérandas. Du terreau pour plantes fleuries suffira ou alors vous pouvez opter pour un mélange de tourbe et de sable. Il faudra le rempoter au printemps.

Cependant, le jasmin d’hiver n’est pas une plante d’intérieur, en hiver les il ne supporte pas les températures allant au-delà de 15°C. À cette période, un arrosage par semaine suffit, car les excès d’eau lui sont néfastes. Pour une bonne floraison, taillez les branches mortes au printemps.

jasmin hiver
Crédits : liupengda / Pixabay

4) Le mahonia exotique

Ses feuilles persistantes rappellent celles du houx. C’est l’un des plus beaux arbustes que l’on puisse observer en hiver. Le mahonia exotique dégage un doux parfum de muguet. Cette plante a besoin d’un sol profond et humifère. Elle supporte des températures négatives allant jusqu’à -18°C. Les nombreuses petites fleurs jaune citron sont réunies par 10 à 20 en petits bouquets. Après floraison, on peut observer une fructification de petites baies bleu-noir qui ne fait qu’embellir la plante. Pour un effet spectaculaire, plantez trois sujets ensemble. La meilleure période de plantation se trouve entre octobre et mars. Cependant, sa croissance est plutôt lente, il prend généralement 20 cm par an. En moyenne, le mahonia atteint 2 à 3 mètres de hauteur, mais certains sujets peuvent atteindre les 5 mètres !

Bien que très rustique, il est recommandé d’utiliser un voilage dans les régions les plus froides où les températures descendent en dessous des -5°C. Mais une fois adulte, le mahonia résiste sans problème aux températures négatives allant jusqu’à -10°C.

Mahonia
Crédits : LoggaWiggler / Pixabay

5) Le chèvrefeuille d’hiver

Le chèvrefeuille est très connu pour le doux parfum qu’il dégage. En hiver, les branches sont dénuées de feuilles, mais habillées de magnifiques petites fleurs blanches. Contrairement aux plantes précédentes, sa croissance est rapide et facile à cultiver. C’est en février que sa floraison est à son apogée lorsque les temps sont plus doux. Son parfum est bien plus remarquable que ses fleurs discrètes et blanches qui se fondent dans le paysage enneigé.

Le chèvrefeuille d’hiver apprécie les sols bien travaillé, profond, meuble, frais, enrichi en matière organique. L’exposition idéale est en plein soleil pour une meilleure floraison, mais la mi-ombre ne le dérange pas. Le chèvrefeuille d’hiver est plutôt résistant aux maladies et aux parasites. Toutefois, méfiez-vous des pucerons noirs fréquents sur les jeunes pousses. Faites également attention à l’oïdium en cas de soleil très chaud. Dans tous les cas, il ne faut jamais de soleil direct sur votre plante. Le chèvrefeuille d’hiver redonnera de la gaieté à votre jardin en hiver !

Chèvrefeuille arbustif
Crédits : Buntysmum / Pixabay

Vous l’aurez compris, ce n’est pas parce que c’est l’hiver que le jardinage doit être mis de côté ! Il est tout à fait possible de colorer son jardin ou de planter de jolies fleurs en bac pour retrouver une belle terrasse en hiver ! Avec toutes ces informations, à vous de faire jouer votre imagination et votre créativité !

Articles liés : 

Poinsettia : l’étoile de Noël et les secrets d’une bonne floraison

Quelles fleurs et quelles plantes pour mon balcon en hiver ?

Figuier : comment tailler cet arbre fruitier en hiver ?

5 fleurs à planter en hiver dans son jardin
noté 3.8 - 4 vote[s]
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !