in

Citronnier : comment planter ce fruitier acidulé ?

Crédits : dimitrisvetsikas1969 / Pixabay

Avoir un citronnier à soi est un rêve ! Frais, esthétique, fruits délicieux… le citronnier a tout pour plaire. Bonne nouvelle, il n’est pas réservé qu’aux habitants du Sud-Est ! Car s’il a besoin du climat méditerranéen en pleine terre, il est possible de le planter en pot dans le reste de la France. La culture de cet agrume est assez facile bien qu’il soit exigeant. Suivez les étapes de plantation du citronnier.

1. Où et quand planter le citronnier ? 

Le citronnier se plante de préférence au printemps. Il faut lui éviter le gel, car il est très sensible au froid. La plantation en pleine terre est réservée au contour méditerranéen, ailleurs il sera préférable de planter le citronnier en pot. Cet arbre fruitier demande beaucoup de soleil, exposez donc votre citronnier en plein soleil.

2. Le sol : un choix important

Le citronnier est un arbre exigeant, le sol peut être neutre, mais doit avoir une terre riche et bien drainée. Les sols calcaires sont à éviter. Pour un meilleur développement, choisir un engrais spécial agrumes et lui en apporter tout au long de sa croissance.

3. Comment planter un citronnier ?

Plantation en pleine terre :

  • Creuser un trou qui fait 3 fois la hauteur et la largeur de la motte.
  • Au fond du trou, poser un lit de drainage (graviers ou billes d’argile).
  • Ajouter de l’engrais spécial agrumes.
  • Vérifier que la motte est légèrement humide sinon tremper la souche dans un seau d’eau quelques secondes.
  • Planter le citronnier au centre du trou.
  • Combler le trou avec de la terre du jardin mélangée à du terreau spécial plantation.
  • Tasser avec le pied, arroser puis tasser de nouveau.
  • Arroser régulièrement sans noyer les racines (pendant presque deux ans).

Plantation en pot :

  •  Choisir un très grand pot si possible en terre d’environ 80 cm de diamètre et de profondeur.
  • Poser un lit de drainage (graviers ou billes d’argile) d’une épaisseur de 5 à 10 cm.
  • Préparer un mélange de terre de jardin (2/3) et de terreau de plantation (1/3) en y incorporant un engrais spécial agrumes. Remplir de moitié le pot.
  • Placer le citronnier au centre et finir de remplir autour de la motte. Bien tasser la terre.
  • Placer l’arbuste dans une serre ou une veranda lorsqu’il fait froid ou qu’il gèle.

 

4. Entretien du citronnier

En pot, il faudra arroser votre citronnier dès que la terre est totalement sèche. Pour l’arbre en pleine terre, celui-ci peut se contenter de la pluviométrie. Si vous n’êtes pas en région méditerranéenne, il n’est pas indispensable d’arroser votre arbre. Si les feuilles commencent à se ramollir ou s’affaisser, c’est le signal que votre citronnier a besoin d’eau. En cas de forte chaleur, arroser plus régulièrement, mais sans inonder les racines. 

La taille doit être effectuée en dehors des risques de gelées et avant la floraison, c’est la règle pour tous les agrumes. Réduire chaque nouvelle pousse de moitié à l’aide d’un sécateur. Couper juste au-dessus d’un oeil tourné vers l’extérieur (à la base d’une feuille). Retirer les bois morts.

5. La récolte

Les citrons se récoltent généralement à partir d’octobre ou toute l’année suivant la variété ! C’est le cas des citrons 4 saisons, des citrons verts ou des citrons Meyer. Le citron caviar se récolte quant à lui à partir d’octobre et jusqu’en février.

SourcesJardiner-malinJaime-jardiner, Rustica

Articles liés : 

Pêcher : comment avoir de belles pêches dans son jardin

La meilleure manière de conserver les citrons longtemps, longtemps, longtemps…

Rosier : tout savoir sur sa plantation

Citronnier : comment planter ce fruitier acidulé ?
noté 5 - 3 votes