in

Comment planter et entretenir un flamboyant ?

Crédits : iStock / Le Thang

Facile à reconnaître, le flamboyant est un arbre originaire de Madagascar que l’on observe souvent sous des latitudes similaires. Comme son nom le laisse deviner, il se distingue par sa floraison unique aux nuances intenses de rouge. Et c’est bien ce dernier point qui séduit chez cet arbre ! Attention toutefois avant de l’adopter au jardin,  il ne se développe pas aisément dans certaines contrées. 

Un arbre qui ne convient pas à tous les climats

À ne pas confondre avec le flamboyant bleu – plus souvent appelé jacaranda – il est plus difficile à cultiver en raison de ses exigences. Tout le monde ne peut pas adopter un delonix regia… Cet arbre étant originaire de contrées chaudes, il lui faut des températures qui ne flirtent pas avec le négatif en hiver.

Les gelées successives peuvent en effet lui être fatales… Et cette indication vaut aussi pour une culture en pot. Elle ne permet pas de profiter d’une floraison aussi riche et rapide que si la plantation eut été faite en pleine terre, ceci dit elle reste envisageable. Il suffit de le rentrer sous serre ou à l’abri en hiver.

La plantation 

Si vous pouvez accueillir un flamboyant dans votre jardin, il convient de prévoir un minimum de place au vu de ses dimensions. Il peut en effet atteindre une dizaine de mètres de hauteur, pour une quinzaine d’envergure ! Qui plus est, ses racines ont un développement assez important et peuvent gêner la croissance d’autres plantations à proximité.

En ce cas, et au vu de la beauté de la floraison, autant lui laisser une place centrale dans le jardin. Il fera un coin d’ombre très agréable en été. Pour ce qui est de l’exposition, choisissez-lui une place au soleil et relativement à l’abri du vent.

delonix regia flamboyant rouge
Crédits : iStock / Vladdeep

La plantation se fait idéalement au printemps, dans un sol bien drainé et frais. Si vous plantez les graines, veillez à les mettre dans l’eau une journée avant la plantation. En ce qui concerne la nature du sol, le flamboyant apprécie ceux de nature sableuse.

L’ arrosage et l’entretien 

La floraison d’un flamboyant démarre au mois de juin et se poursuit tout l’été. Surtout durant les années de croissance, un arrosage hebdomadaire est de rigueur. Sa fréquence peut baisser une fois que l’automne commence à poindre. Le principal est que le sol soit toujours un peu humide.

Il est tout à fait possible de fertiliser le sol à l’aide d’un apport en compost ou autre engrais naturel. Côté entretien, le flamboyant ne requiert pas d’attention particulière, sinon une taille annuelle pour supprimer les branches mortes. Elle se fait une fois que les fleurs sont tombées.

Articles liés : 

Fleurs rouges : 10 variétés pour un jardin tout rouge !

Comment planter et prendre soin d’un grenadier ?

Érable du Japon : quand et comment le planter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *