in

Rhododendron : plantation, taille et conseils d’entretien

Crédits : Capri23auto / Pixabay

Le rhododendron est un arbuste à fleurs qui offre une floraison généreuse au printemps. Sa grande rusticité lui permet de s’adapter aux coins ombragés (par exemple dans un sous-bois) ou d’habiller le pignon d’une maison exposé au nord-ouest. Ce bel arbuste de terre de bruyère offre un feuillage persistant décoratif tout au long de l’année et qui change même de couleur en automne. Il a également l’avantage d’offrir une énorme variété de fleurs de taille, de forme et de couleurs différentes. Pour un jardin qui ne passe pas inaperçu, le rhododendron est la plante à adopter ! Découvrez comment le planter, le tailler et l’entretenir.

1) Où et quand planter le rhododendron ?

Le plus important pour cet arbuste, c’est la terre de bruyère. Il a besoin d’un sol acide et ne supporte pas du tout les sols calcaires. Veillez donc à ce que le sol ait un pH de 4,5 à 5,5. Aussi, il faut qu’il soit humifère, bien drainé et enrichi de terreau de feuilles ou de terre de bruyère.

La période idéale pour planter le rhododendron est à l’automne. Le printemps et l’hiver hors période de gel sont tolérés, mais la plante prendra moins bien en racine. L’exposition idéale reste la mi-ombre même si l’ensoleillement ne le gêne pas. Par contre, il ne lui faut pas de plein soleil et mettez-le à l’abri des courants d’air.

rhododendron
Crédits : Capri23auto / Pixabay

2) Comment planter le rhododendron ?

Le rhododendron se plante de préférence en automne. Le semis en pot sous châssis froid est possible, mais plutôt risqué puisqu’il s’hybride facilement.

Commencez par brosser les racines pour les démêler. Creusez un trou de 40 cm de profondeur. À l’aide d’une bêche, ameublissez la terre. Vous pouvez placer des billes d’argile dans le fond pour améliorer l’évacuation d’eau des racines. Mettez le rhododendron en place et faites en sorte que le niveau du collet se situe à environ 5 cm sous le niveau du sol. Plantez vos pieds tous les 60 cm environ dès le mois d’octobre. Pour les régions les plus froides, vous pouvez attendre avril-mai avant de les mettre en terre. Arrosez généreusement.

3) Comment entretenir le rhododendron ?

Le rhododendron craint les excès d’humidité. Certes, il apprécie les sols frais, mais il faut surtout qu’ils soient bien drainés. Aussi arrosez-le bien régulièrement la première année et particulièrement lors des périodes de sécheresse, car son système racinaire est superficiel, ce qui ne lui permet pas d’aller chercher l’eau en profondeur. Par contre, il craint également l’eau stagnante. Du coup, attendez que la terre sèche à la surface entre deux arrosages, l’intérieur doit toujours rester légèrement humide. Paillez le pied, pourquoi pas avec des écorces de pin qui apportent de l’acidité.

Le rhododendron n’a pas vraiment besoin d’engrais ni de fertilisant. Cependant, si vous le souhaitez vous pouvez apporter au printemps un peu de poudre de corne broyée ou de poudre de sang séché à la terre de bruyère.

Il ne nécessite pas vraiment de taille. Le port du rhododendron est naturellement harmonieux. Vous pouvez tout de même supprimer les bois morts et les fleurs fanées en coupant juste en dessous du pédoncule. Bien sûr, vous pouvez toujours tailler si vous souhaitez lui donner une forme arborescente au printemps avant le démarrage de la végétation.

Source

Articles liés : 

10 arbustes mellifères pour venir en aide aux abeilles et les attirer

Citronnier : comment planter ce fruitier acidulé ?

Quels arbustes choisir pour créer une jolie haie fleurie ?

Rhododendron : plantation, taille et conseils d’entretien
noté 4 - 2 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !