in

Comment créer une rocaille dans son jardin ?

Crédits : 3analytics / Pixabay

Le principe de la rocaille est d’associer des plantes et des minéraux de la manière la plus naturelle possible. En fait, cela doit donner l’impression d’une création spontanée de  Dame nature. C’est une technique très courante pour embellir les alentours de sa maison comme la descente d’un garage, le bord d’une terrasse ou tout simplement le long d’un talus. Mais par où commencer ? Découvrez la technique pour réaliser de jolies rocailles dans votre jardin ou autour de votre maison.

1. Avant de commencer la rocaille

Une rocaille n’est pas juste un mélange de fleurs et de pierre. Cela doit être une sorte de composition réfléchie et naturelle. La disposition des rochers est l’une des étapes les plus importantes. Alors, avant de vous lancer tête baissée dans la réalisation, faites un plan concret de ce que vous souhaitez. Pour vous aider, aller étudier d’autres rocailles pour vous faire une idée claire du résultat.

Ensuite, la première étape consistera à choisir un emplacement. Généralement, les plantes qui composent les rocailles apprécient le soleil et une bonne luminosité, mais évitez le plein soleil, car elles ne supportent pas une exposition permanente.

2. Comment disposer les pierres ?

Si vous le pouvez, utilisez des pierres d’origine locale. Allez à la recherche de ces cailloux dans votre jardin, il doit bien y en avoir qui vous gênent durant votre jardinage au potager, non ? Il vous suffira de les déplacer.

Bêchez profondément votre terrain. S’il est trop caillouteux, faites un apport de terre. Vous placerez les plus grosses pierres dans le sens inverse de la pente. Placez de plus petites pierres pour les faire tenir.

3. Préparer le sol à accueillir les plantes

Le facteur le plus important quant au sol est le drainage. La terre doit être bien drainée pour accueillir les plantes et il faut bien l’ameublir. Si celle-ci est trop argileuse, faites un apport en sable grossier et en terreau de feuilles. Pas besoin de beaucoup de terre puisque les plantes de rocaille ont de longues racines profondes.

rocaille
Crédits : lilipupuce12 / Pixabay

4. Comment choisir ses plantes ?

Pour le fond du décor, choisissez des plantes qui resteront en place été comme hiver. Pour cela, tournez-vous vers les conifères nains (genévriers, épicéas, pins), les cotonéasters, les lavandes, grémil et autres fusains nains. Il faut que votre tableau soit vivant, alors prenez des plantes avec de la hauteur parmi les plantes tapissantes. Choisissez des plantes qui apprécient les sols secs et pauvres. Les variétés les plus utilisées en rocaille sont : scabieuse, sedum, alysse, oenothère, céraiste tomenteuse, etc. N’oubliez pas les petits arbustes !

5. Comment installer ses plantes ?

Prenez du recul tout en disposant vos godets de fleurs sur la rocaille pour vous donner un aperçu du résultat final. Si cela vous convient, trempez les mottes. Puis placez les sujets en terre en plaçant les plantes tapissantes en bas et les plantes les plus hautes en hauteur. Arrosez légèrement le tout pour ne pas lessiver la terre.

6. Comment entretenir la rocaille ?

La première année, l’arrosage doit être régulier, car les racines sont encore fragiles et ne sont pas encore habituées à leur nouvel emplacement. Sinon, concernant l’entretien, il suffit de désherber au printemps et de diviser les plantes tous les 2 à 4 ans. Vous pouvez protéger vos plantes en plaçant à leur base un paillis à base de petits cailloux !

Articles liés :

Le plus bel arbre à glycine du monde est au Japon !

Rhododendron : plantation, taille et conseils d’entretien

Pieris japonica : conseils de plantation, de culture et d’entretien

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de